Petition

Pétition contre l’installation d’un distributeur de pizza à Sourdeval

En notre qualité d’UCIAS, de commerçants, d’artisans et d’habitants de Sourdeval, nous protestons contre l’installation d’un distributeur à pizza sur Sourdeval.

Afin d’appuyer notre contestation, merci de signer cette pétition.

Vous trouverez ci-dessous de l’information additionnelle parue dans un article de la Gazette de la Manche.

Pétition contre l’installation d’un distributeur de pizza à Sourdeval

12 signatures = 6% de l’objectif
0
200

Partager

   

 


 

Article:

Par Rédaction La Gazette de le Manche
Publié le

Sourdeval, des commerçants montent au créneau pour dire non au distributeur de pizzas

Un projet soumis à la mairie de Sourdeval réveille la colère des commerçants et artisans de la commune. Ils réclament l’arrêt de l’implantation d’un distributeur de pizzas.

Un projet, récemment soumis à la Mairie, les met très en colère : l’implantation d’un distributeur de pizza au sein de la commune.

Un distributeur décrié

Pour les commerçants, déjà bien fragilisés par la crise sanitaire, « c’est juste inconcevable ». Ensemble, ils ont préparé un courrier à destination de la maire de Sourdeval, Sophie Laurent, pour leur exprimer leur mécontentement.

Dans cette lettre, Jordan Alix, président de l’UCIAS  trouve incompréhensible que les futurs projets, concernant le commerce de Sourdeval, ne soient pas soumis à l’échange d’informations avec l’UCIAS. Apprendre qu’un projet d’implantation d’un distributeur de pizza est en cours est une information importante ».

Blessés de ne pas avoir été informé, les membres de l’union sourdevalaise se sentent oubliés : « on se demande ce que vous, Madame le Maire, cherchez ? Pas de commerce signifie la mort de la commune et la désertification de la population ». De même, les commerçants s’insurgent car il y a déjà une pizzeria Marlon Pizza.

« Inutile et dévastateur »

Installée depuis trois ans, Karen Linerte, a fait le choix de n’ouvrir qu’en fin de semaine car au début de son activité, la demande était insuffisante pour être rentable.

Mais aujourd’hui, elle est déterminée à fermer si un distributeur devait s’implanter.

« Je n’attendrais pas de savoir si leur distributeur fonctionne pour réagir »

Karen Linerte
Commerçante

 

Un large choix existe déjà

D’autres commerçants proposent également des pizzas sans oublier les artisans. « Quel est l’intérêt d’implanter un distributeur ? Préférez-vous la fermeture d’un commerce ? Aujourd’hui ce sont les pizzas, demain ce seront les boissons pour fermer les bars. Après-demain, un distributeur de pain ? Pourquoi avoir autant de boulangeries ? ».

Les commerçants ont besoin de réponses et tous s’accordent à dire que c’est « inutile et dévastateur d’implanter un distributeur. Il y a déjà tout ce qu’il faut à Sourdeval, sans être obligé de faire venir des commerces extérieurs, comme le camion de vente à emporter. Payent-ils autant d’impôts que les commerces de Sourdeval ? »

Tous sont déterminés à stopper ce projet et demandent un rendez-vous avec la maire avant le prochain conseil municipal.

C’est au cours de celui-ci que les élus donneront leur décision. Il devrait avoir lieu la semaine prochaine.